« come una città dentro la città »

come una città dentro la città - marie beckrich - pistoia 2017
#CCTravellers2017

Stories by the “Creative Curious Travellers 2017” about the city of Pistoia. Thanks to: Giorgio Tesi Group | Discover Pistoia | NATURART | La Sala | FAI Giovani Pistoia | BrickScape.it | Brandini – Pistoia | Comune di Pistoia | Pistoia Italian Capital of Culture 2017.


trois zèbres de femme en fleurs
et les pasta buildings
et l’ocre et la terre de sienne
qui en anglais n’existe

retour aux origines
cette langue qui n’est pas la mienne
et le dôme de la ville, coupe de glace
sur la tête du ciel :

Piazza dello Spirito Santo, Pistoia
« vorrei un corno di ghiaccio
per piacere »
rues de secrets en coin
où deux regards sont surpris en un ;

« ask me » T-shirt
et woodframe de grange
mais en guise de paille, Dieu en trois vitraux :
Luca della Robbia quelque part
entre le si et le do
et les fleurs électriques qui embrassent le pavé
et l’embarras de l’Italienne au visage italien,
vrai !

Shhhhh shh shhhhhh, les plantes
désaffectées derrière l’hôpital-école
et l’air plus chaud que soi
dans les poumons :
ça brûle.
travelling en tube,
début de horror movie, on entre
dans les entrailles de la ville

l’Atlantide pistoiese
est une table alsacienne de fer forgé :
dessus, de la faïence
dessous, des pierres

e n a p e s a n t e u r

de nuages, l’éclairage
dramatique.

« un musée à ciel couvert » dit Virginie
dans le pays-musée grandeur nature
et oh,
la chambre de Barbe Bleue
et on passe sous la porte, attenzione alla
testa, s’ouvre la caverne aux dinosaures
et les danseurs s’ombrent sur les murs
aux pieds mouillés ;

une guide aux chevilles oeillées
de tattoos
et les fougères qui sourdent
de la pierre
sur le tapis vert
de mousse,
« come una città
dentro la città »


come una città dentro la città - marie beckrich - pistoia 2017

Piazza dello Spirito Santo, Pistoia – photo: Federica Santini

Marie Beckrich